Un expert en assurances, pour quoi faire ?

INFORMATION-VICTIME-ACCIDENTA quoi sert l’intervention d’un expert en assurances spécialisé en matière de réparation du dommage corporel aux côtés de la victime d’accident de la route ?

Améliorer l’indemnisation des victimes d’accidents de la route

Si certes la Loi du 5 Juillet 1985 dite Badinter a amélioré le sort des victimes d’accidents de la circulation, les assureurs en charge de l’appliquer, ne cessent d’agir « en aval » pour minimiser les conséquences des troubles et séquelles subis par le blessé.
Or, la victime l’ignore trop souvent : elle n’est en aucun cas tenue de se soumettre aux propositions de l’assureur et peut, à tout moment, se faire assister du conseil habilité par la réglementation en vigueur de son choix, pour contester les modalités de gestion de son dossier, à l’amiable ou devant les tribunaux.
C’est pourquoi, il est essentiel que la victime d’accident soit représentée, y compris à l’amiable, par un spécialiste de la matière qui interviendra à toutes les étapes (expertise médicale, versements d’avances, calcul des indemnités) pour préserver ses intérêts.
Les statistiques parlent d’eux-mêmes: les indemnités convenues directement entre les victimes et les compagnies sont largement inférieures à celles obtenues pour des préjudices équivalents lorsque celles-ci sont représentées – amiablement ou en justice – .

L’expert en assurances indépendant: un professionnel de l’évaluation des préjudices corporels

Expert en assurances indépendantC’est ce combat que mène l’expert en assurances indépendant spécialisé en matière d’évaluation du préjudice corporel afin de placer la victime d’accident au centre de la procédure d’indemnisation, et aboutir à une réparation véritablement intégrale de son dommage corporel.

Chaque victime est unique, son dédommagement aussi !

Tout au long du dossier, sa mission consiste à axer les décisions sur la situation concrète de la victime en termes de troubles et handicap subis, et ainsi éviter que son indemnisation ne soit, sous l’influence de l’assureur, standardisée voire barêmisée.

Une équipe pluri-disciplinaire aux côtés de la victime

INTERVENTION-EXPERT-PREJUDICE-CORPORELPour y parvenir, l’expert en assurances indépendant va tenir en quelque sorte le rôle de « chef d’orchestre » du dossier d’indemnisation de la victime grâce à ses compétences propres, et en s’adjoignant au besoin les avis techniques, juridiques, médicaux, environnementaux, sociaux, nécessaires à une évaluation complète des préjudices subis.
Au moyen de ces analyses, l’expert en assurances indépendant sera le porte-voix de la victime afin que l’assureur compense  l’intégralité des besoins engendrés par les blessures et séquelles dans la vie quotidienne concrète de la personne blessée, voire de ses proches, dans ses aspects  financiers, professionnels ou encore personnels.

Privilégier le dédommagement amiable de la victime

Par son profil et ses compétences, l’expert en assurances indépendant privilégiera naturellement à toutes les étapes de l’indemnisation de la victime (organisation d’expertises médicales, versements de provisions, chiffrage définitif des indemnités), une approche transactionnelle du dossier qui sera toujours préférable à la mise en oeuvre d’une procédure judiciaire.
Pour autant, dès qu’une situation de blocage avec l’assureur se profile, l’expert en assurances sera à même de confier la défense des intérêts de la victime à son avo
cat-partenaire.

Un professionnel reconnu et qualifié aux côtés de la victime d’accident de circulation

ROLE-EXPERT-PREJUDICE-CORPORELLa formation et/ou l’expérience professionnelle de l’expert en assurances indépendant lui confère toutes compétences pour appréhender non seulement les facettes techniques de la réparation du dommage corporel de l’accidenté, mais aussi l’analyse de l’assureur sur la question, de sorte qu’il est hautement qualifié en matière d’évaluation des préjudices corporels.
Il peut délivrer les conseils juridiques nécessaires et accessoires à l’accomplissement de cette mission principale.
Il est soumis dans sa pratique à des obligations strictes en termes de déontologie, de secret professionnel, de rémunération, d’assurances de responsabilité professionnelle et de garantie financière.

Publié dans